12 août 2020
Comment remplacer l’aile d’une voiture ?

Comment remplacer l’aile d’une voiture ?

L’aile est la partie d’un véhicule qui le protège contre les éclaboussures probables causées par les roues en rotation. Autrement dit, cet élément recouvre le passage de roue de l’essieu direction et rejoint le capot et l’avant. En cas de dommages, l’aile est une pièce facile à remplacer.

Faut-il acheter une aile neuve ou d’occasion ?

Lorsqu’il est question de changer une pièce quelconque d’une voiture, on se demande toujours si opter pour une pièce neuve s’avère être la meilleure solution que d’acheter une pièce d’occasion.

Sur une voiture plus ancienne, adopter une aile de la couleur exacte est plus judicieux que l’installation d’une pièce neuve. Cela suppose une bonne adaptation, la conservation de la peinture ainsi que la qualité du matériau. La plupart des utilisateurs se résignent sur le fait d’acheter des pièces de rechange bon marché alors que cela est toujours suivi d’une déception. Il est donc nécessaire d’acheter des pièces aile arrière ou avant de marque et de qualité, qu’elle soit neuve ou d’occasion.

Les étapes du remplacement d’une aile

En général, le remplacement d’une aile peut prendre 2 à 3 heures. Vous avez besoin d’un jeu de clés, d’une zone de travail adéquat et sèche, d’un cric automobile, d’une clé à écrou de roue, d’un levier à clip, d’une pince pointue, de béquilles et d’un tournevis cruciforme.

Pour commencer, il faut bien garer la voiture et ouvrir le capot. Vous allez, ensuite, retirer la calandre afin de pouvoir démonter le pare-chocs. Une fois le pare-chocs enlevé, il faut aussi retirer la roue en dressant les boulons et en soulevant la voiture. Vient ensuite le démontage du passage de la roue ou de l’aile interne avec un tournevis. Pour la plupart des voitures modernes, il est nécessaire de démonter le phare avant pour accéder à certains boulons. Et enfin, vous pouvez procéder au remplacement de l’aile.

Trop de travaux de carrosserie ? Mieux vaut s’adresser à un professionnel

Quand on parle de carrosserie abîmée, cela peut s’agir d’une simple rayure, mais également d’une aile ou d’une portière enfoncée par exemple. Tandis qu’une rayure peut facilement être supprimée ou atténuée, il n’en sera pas de même si des travaux de carrosserie doivent être réalisés. Ainsi, il est évident que la seule solution est de contacter un professionnel. Ce dernier sera à même de faire un travail de qualité. Plutôt que de tenter une réparation de fortune qui risque de causer davantage de dégâts, mieux vaut contacter votre garagiste pour avoir une 1ère idée du prix des travaux (devis), surtout si vous êtes correctement assuré. Sachez cependant que si ce coût ne dépasse pas le montant de la franchise, les réparations ne seront pas prises en charge par votre assurance.

Bon à savoir : évitez un éventuel malus

Si votre devis de réparation n’est pas trop élevé, il faudra parfois peser le pour et le contre, pour savoir si le jeu en vaut la chandelle. Le fait de déclarer un sinistre supplémentaire risque dans certains cas de venir plomber le montant de votre cotisation. Un petit calcul s’impose parfois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *