22 octobre 2021
La personne âgée et l’aide professionnelle à domicile

La personne âgée et l’aide professionnelle à domicile : une relation humaine importante

Demander de l’aide pour des choses que l’on croit simples comme se lever, s’habiller, tenir sa cuillère est vexant, voire humiliant. Assister une personne, qui n’est ni son enfant ni son parent, faire ses besoins n’est pas facile. Et pourtant, c’est le genre de situation qui existe entre la personne aidante et la personne âgée dépendante. Entre les deux, il y a un lien bien plus solide et plus humain qu’une simple relation employé-employeur.

1. L’importance des services d’une aide professionnelle à domicile

Toulouse Métropole se prépare aux enjeux de vieillissement de la population. Selon la statistique publiée par l’Insee en novembre 2019, une hausse de 60 % du nombre des seniors dépendants est attendue d’ici 2040 en Occitanie. Or, dans le département de Haute-Garonne, on compte actuellement 152 EHPAD dont la capacité d’accueil équivaut à 13,2 places pour 100 personnes dépendantes. Force est donc de se tourner vers une aide à domicile Toulouse pour favoriser le maintien à domicile. Cette solution étant la plus privilégiée par les personnes fragilisées et leur famille. À ce titre, la même étude prévoit que 82 % des personnes âgées seront prises en charge à domicile en 2040.

Loin d’être une simple option pour éviter l’EHPAD, l’accompagnant à domicile est là pour offrir une vie digne et confortable à l’aidé. Chaque auxiliaire de vie étant formé pour accompagner avec respect, bienveillance et sécurité la personne en perte d’autonomie. Chaque intervenant(e) est méticuleusement sélectionné(e) en fonction de leur formation, leurs expériences et surtout leur qualité humaine.

En effet, le rôle d’une aide professionnelle va au-delà de l’accompagnement pour la réalisation des gestes de la vie quotidienne. Elle accompagne aussi la personne dépendante psychologiquement et socialement. Elle tient compagnie à la personne âgée, lui propose des activités ludiques et l’accompagne dans ses sorties. On peut résumer ces missions comme étant une aide au maintien de la vie sociale.

2. Une relation où la confiance et l’empathie jouent un très grand rôle

Pour la personne accompagnée, accueillir quelqu’un de nouveau au sein de son domicile n’est pas évident. Surtout que cette personne sera en connaissance totale de sa faiblesse physique, et le verra dans sa stricte intimité. Pour qu’elle se laisse accompagner, il faut qu’elle accorde une totale confiance à son aidant.

L’aide à domicile n’est pas seulement une personne digne de confiance, mais aussi une personne qui sait gagner la confiance. Elle entame un bon dialogue, met la personne à l’aise, explique pourquoi elle est là. Justement, elle est là pour aider, car aider les autres est sa vocation, c’est la valeur qu’elle véhicule. Elle est là aussi pour rassurer, pour comprendre la perte de mobilité de l’autre et pour apporter de la joie.

Pour l’aide professionnelle, la personne indépendante est une inconnue qu’elle doit aider même pour faire sa toilette. Elle va consacrer son temps et son énergie à prendre soin de la personne accompagnée. Pour cela, il faut être à la fois une personne empathique, bienveillante et patiente.

Au fil des jours, il s’installe une véritable complicité entre la personne dépendante et son aidant. Une véritable relation de tendresse s’installe, sans perdre de vue le professionnalisme. Pour que cela soit possible, les services d’accompagnement à domicile essaient de trouver l’auxiliaire de vie ayant le plus d’affinité avec le client. Les besoins, mais aussi les goûts, les caractères et la personnalité de ce dernier sont pris en compte.

3. Les qualités attendues chez une aide professionnelle à domicile pour personnes âgées dépendantes

Qualités humaines

Il faut avant tout une personne à l’écoute pour mieux connaître les besoins de l’autre pour intervenir efficacement. La patience est aussi de mise, car il faut être doux et agir lentement avec les personnes fragilisées. Il faut également quelqu’un qui sait agir avec tact et qui peut répandre la bonne humeur autour de lui.

Savoir-faire

L’aidant à domicile est une professionnelle diplômée et qualifiée dans le secteur de l’aide à la personne. Elle maîtrise les différents gestes permettant de bien accompagner la personne dans sa vie de tous les jours. Elle peut aussi suivre l’état de santé, l’état émotionnel et l’état mental de la personne.

Savoir technique

L’aidant doit aussi avoir une bonne notion en gérontologie. Il possède l’art de communiquer avec les personnes âgées. Il faut aussi qu’il maîtrise les gestes de premiers secours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *