17 juin 2021
Les études en alternance, un atout pour les entreprises

Les études en alternance, un atout pour les entreprises

Les étudiants sont de plus en plus portés par le fait de poursuivre leurs cursus universitaires en alternance. Il s’agit de se former tout en travaillant. Ils seront ainsi rémunérés, les aidant grandement sur le plan matériel nécessaire, achat de livres, loyers, etc. La plupart des grandes universités proposent ces formules. Ces possibilités sont très avantageuses pour les étudiants, mais surtout pour les entreprises. Employer des alternants confère plus d’un avantage aux sociétés.

Trouver facilement un étudiant en alternance pour un poste temporairement vacant

L’unité de recrutement est souvent très délicate en entreprise. Il est souvent difficile de trouver de bons profils, et surtout de les garder sur le moyen et long terme. Les « turn-overs » se révèlent ainsi conséquents dans les entreprises. Se tourner vers des alternants, comme un étudiant en BTS en alternance constitue une alternative intéressante. En effet, les démarches administratives seront allégées avec ces profils. Les étudiants sont également nombreux. Ils ont d’ailleurs l’obligation de décrocher un contrat en entreprise pour poursuivre leur cursus. Les chargés de recrutement auront ainsi un large choix et pourront sélectionner minutieusement les profils qui correspondent le mieux.

Des compétences à moindre prix

Les entreprises s’orientent également vers des étudiants en alternance puisque ces candidats puisqu’il s’avère que les charges salariales sont moindres. Il s’agit en effet de recruter un apprenti dans un domaine, sans aucune expérience significative à un poste donné. Cela va sans dire que les employeurs pourront profiter des étudiants et déterminer les rémunérations comme ils l’entendent. Les salaires sont calculés au pourcentage du SMIC en fonction de l’âge. Ils varient entre 27 et 78% de cette rémunération de base. Par rapport à un profil plus expérimenté, la charge salariale est relativement basse. Toutefois, une entente entre les deux parties, l’alternant et l’entreprise, peut conduire à un salaire plus ou moins élevé.

Des gains financiers considérables

Outre la charge salariale faible, les entreprises sont aussi encouragées par l’État à l’intégration de tels profils au sein de leur effectif. Des aides financières sont octroyées, dont la prime d’apprentissage, l’aide TPE jeunes apprentis ou encore le crédit d’impôt. Pour information, ces derniers sont réunis au sein d’un dispositif unique, l’aide à l’apprentissage. Les entreprises éligibles sont cependant celles n’employant que moins de 250 salariés. Les aides atteignent 4 000€ pour la première année, tandis qu’elles sont dégressives avec le temps, aux alentours de 1000€ à 2000€. Le versement est effectué chaque mois. En contrepartie, les entreprises doivent contribuer à l’apprentissage réel de l’apprenti à travers des formations.

Se rajeunir grâce aux étudiants en alternance

Les étudiants en alternance ne sont pas que des ouvertures financières pour les entreprises. Les apprentis apporteront également un coup de jeune à une organisation donnée. Leurs compétences et leurs regards visionnaires peuvent ouvrir de nouveaux horizons aux entreprises. Habituellement, les alternants intègrent des postes stratégiques. Ils ont suffisamment le temps de prendre du recul et ainsi avoir une tout autre vision à partager aux dirigeants. Par ailleurs, les entreprises recrutent des alternants pour tester une nouvelle organisation, la création d’un poste ou l’élargissement des offres de service.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *