29 janvier 2022
L'importance d'informer le responsable de l'école de l’état de santé de votre enfant

L’importance d’informer le responsable de l’école de l’état de santé de votre enfant

Malheureusement, beaucoup de parents ne considèrent pas qu’il soit important de prévenir l’école lorsque leur enfant est malade. C’est pourtant un acte responsable et important. Tout d’abord, cela permet d’établir une communication fluide entre les parents et les éducateurs. Aussi, c’est aussi le seul moyen d’établir une enquête pour déterminer l’origine de la maladie. Et enfin, cela permet de savoir si l’assurance peut être sollicitée ou pas. Zoom sur les différents sujets évoqués ci-dessus !

Découvrir l’origine de la maladie 

Tout d’abord, sachez que la plupart des établissements scolaires demandent aux parents de souscrire une assurance, même si ce n’est pas obligatoire. Il peut s’agir d’une assurance scolaire en ligne ou d’une assurance dans un établissement physique. Souscrire en ligne est plus avantageux. Et pour cause, les frais sont minimes et puis il n’y a pas de déplacements. Le résultat est pourtant le même : l’enfant est couvert.

Ensuite, la raison pour laquelle il est important d’informer l’école de l’état de santé de votre enfant, c’est pour que de leur côté, ils puissent identifier s’il y a une prise en charge qui doit être entamée. Si l’état de votre enfant résulte d’un accident qui a eu lieu à l’école, l’assurance peut prendre en charge les frais médicaux. Il est toujours important d’informer les éducateurs afin de savoir ce qui aurait pu être à l’origine de la maladie de votre enfant.

Une chute peut être à l’origine de plusieurs soucis de santé comme une infection pulmonaire, une infection osseuse, etc. Les impacts d’une chute ne sont pas perçus immédiatement. Des semaines peuvent passer avant que les premiers symptômes d’une maladie liée à une chute apparaissent. D’où l’importance de bien communiquer avec les éducateurs. Si le pédiatre peut émettre la possibilité qu’une chute soit à l’origine de la pathologie qui afflige votre enfant, les éducateurs peuvent le confirmer. Dans ce cas, l’assurance peut être sollicitée.

 

Pour des raisons de sécurité 

L’école est un milieu fréquenté par beaucoup d’enfants. Éviter la transmission et la propagation des virus et bactéries sont impossibles au sein de ces lieux. Si votre enfant a une maladie virale ou bactérienne, qu’il peut contaminer de nombreux enfants, il est préférable d’informer rapidement les responsables. Pour qu’ils puissent mettre en place les actions correctives correspondant à la situation. Votre enfant peut être amené à suivre des cours à domicile pendant un certain temps. Ce type d’action permet d’éviter la transmission de la maladie aux autres enfants. S’il y a un enfant malade, les séances de rattrapage sont plus faciles à gérer. S’il y a 7 ou 8 enfants malades, c’est toute la classe qui est retardée.

 

Pour établir une relation de confiance entre les responsables et les parents

Pourquoi tenir les éducateurs informés de l’état de santé de votre enfant ? Parce qu’il s’agit aussi d’une question de confiance. Tous ceux qui contribuent à l’éducation de l’enfant doivent avoir les mêmes informations. Les maladies virales sont celles qui touchent le plus les enfants, elles sont sans gravité et guérissent au bout de quelques jours. Il faut cependant tenir les responsables au courant.

De leurs côtés, ils doivent organiser et préparer les séances de rattrapages pour votre enfant. Mais pour les autres types de maladies à l’instar du diabète chez l’enfant, l’asthme, les troubles du comportement, etc., le fait d’informer les éducateurs que votre enfant est atteint d’une maladie chronique peut aider les éducateurs à identifier le type d’apprentissage qui convient à votre enfant.

Déterminer le rôle de l’assurance

Informer les pédagogues vous permet, par ailleurs, de voir ensemble le rôle de l’assurance scolaire par rapport aux frais médicaux. Sachez que l’assurance scolaire couvre les dommages subis à l’école. S’il s’agit de céphalées résultant de lunettes cassées, l’assurance doit être informée.

Enfin bref, l’assurance scolaire ne concerne pas seulement la protection juridique, vous pouvez voir de près l’ensemble des clauses afin de déterminer si votre enfant peut être couvert par cette police. Néanmoins, pour pouvoir le faire, vous devez informer les responsables de l’école, les éducateurs et les pédagogues. Ce, dans l’objectif de déterminer si oui ou non l’état de l’enfant a résulté d’un souci à l’école.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.